l'hiver s'approche

 

L’hiver approche à reculons

Aux coins des murs, chaussé de plomb

il traîne une ombre délétère

 

S’attardant plus que de raison

l’été pieds nus dans sa lumière

jusqu’en octobre a tenu bon  

 

Les danses de demi-saison

n’ont plus cours et les chrysanthèmes

préludent émus de frissons

à l’ouverture d’un requiem